AIR : le nouveau spectacle d’Ahamada Smis !

Dans l’archipel des Comores, chaque style musical correspond à une danse et à un rythme spécifique. Ces danses sont réalisées d’une part par des femmes, comme le lélémama, le wadaha, et par des hommes, comme le Mirindin, gala… Mais elles aussi très souvent par des groupes mixtes comme le djalico, le sambé, le twarabe.

Ces différentes musiques et danses sont pratiquées lors de manifestations qui rythment la vie dans la société comorienne comme par exemple pendant les neuf étapes du grand mariage, le départ en pèlerinage, les cérémonies animistes des danses des esprits…Avec cette nouvelle création, Ahamada Smis embrasse la chanson française en se reposant sur ces rythmes issus de danses traditionnelles de l’Océan Indien, principalement des Comores. Avec des textes chantés en français et en Swahili, le poète multi-instrumentiste aborde des thèmes de société liés notamment à la situation tendue de son archipel natal.

Pour la production de « Air », Ahamada Smis a débuté la composition des titres en jouant les mélodies au dzenzé (harpe artisanale) et au gabousse (luth) ainsi qu’avec d’autres instruments traditionnels. Tous les rythmes de danses traditionnelles ont été joués au ngoma par le percussionniste comorien Ibrahim Mfougoulié dans le studio Colombe Records. Puis, comme pour son précédent album « Afrosoul », Ahamada Smis a fait appel au bassiste américain Reggie Washington (Steve Coleman, Branford Marsalis…) et au batteur marseillais Ulrich Edorh « YUL », pour l’enregistrement de la rythmique au studio Da Town. Tous les rythmes de danses traditionnelles joués au ngoma par le percussionniste comorien Ibrahim Mfougoulié, ainsi que les mélodies composées au dzenzé et au gabousse jouées par Ahamada Smis, ont été enregistrés au studio Colombe Records. Les lignes de guitare sont interprétées par le guitariste d’origine sénégalaise Hervé Samb.

La création scénique de « Air » sera réalisée sur la scène mythique de l’Espace Julien (Marseille) en octobre 2020.

Mots-clefs : , ,

Laisser une réponse